Nîmes: Tondue et séquestrée après un faux rendez-vous amoureux

JUSTICE Deux sœurs ont été condamnées à un et deux ans de prison ferme pour avoir tendu un piège à une troisième femme, après l’avoir attirée dans un faux rendez-vous saphique…

Jerome Diesnis

— 

Police nationale - Illustration
Police nationale - Illustration — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Elles s’étaient rencontrées la veille sur les réseaux sociaux. Une prétendue Maya, alors âgée de 20 ans, avait créé une page Facebook et séduit la future victime. Le lendemain, le 2 septembre 2012 à Nîmes, alors qu’elles étaient dans le même lit au domicile de la victime, deux personnes, un homme et une femme, avaient fait irruption dans la pièce et fait subir un véritable calvaire à la jeune femme, rapporte le site Objectif Gard.

L’ex de la victime était le nouveau compagnon de son bourreau

Ligotée au lit avec du fil électrique, bâillonnée, menacée, elle avait dû donner son numéro de carte de crédit. Et comme elle n’allait pas assez vite pour donner les informations, ses agresseurs lui ont tondu la tête. Le duo était alors reparti, emportant… Maya avec lui.

Rapidement, les enquêteurs avaient remonté la piste de Maya et découvert que son compagnon n’était autre que l’ex de la victime. Elle était arrêtée dans la foulée, tout comme sa sœur, de deux ans sa cadette.

Le compagnon a bénéficié d’un non-lieu et l’identité de leur complice n’a jamais été révélée. Celle qui se faisait appeler Maya a été condamnée vendredi à deux ans de prison ferme, sa sœur à un an de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nîmes, pour arrestation, enlèvement, séquestration, détention arbitraire, vol en réunion et vol avec violence.