Montpellier : Sur fond de trafic de cocaïne, le procès du meurtrier présumé de « Pito » s’ouvre ce lundi

JUSTICE L’homme avait été tué en 2009, au volant de sa voiture, alors qu’il se garait devant sa pizzeria…

N.B.

— 

Illustration: Justice, loi.
Illustration: Justice, loi. — Patrick Semansky/AP/SIPA

Ce lundi, s’ouvre devant la Cour d’assises de l’Hérault le procès du meurtrier présumé de « Pito », tué avec un calibre 11.43, en février 2009, à Cournonterral, près de Montpellier, au volant de sa voiture qu’il venait de garer devant sa pizzeria.

Un procès, qui devrait durer toute la semaine, sur fond de trafic de cocaïne. Le suspect, un repris de justice de 31 ans, indique Infos-H24, a été arrêté en mai 2010. Depuis, il est en détention provisoire et n’a cessé de clamer son innocence.

Un « couac judiciaire »

Si le procès arrive sept ans après les faits, c’est à la suite d’un « couac judiciaire », rapporte le site d’actualité : fait rarissime, aucune reconstitution n’avait été organisée.

Le surnommé « Pito » venait de sortir de prison, deux mois avant son meurtre, après avoir bénéficié d’une relaxe : il avait été accusé d’avoir tiré sur un individu. Il devait être jugé quelques mois plus tard pour d’autres faits, relatifs à un trafic de stupéfiants.