Perpignan: Une association crée une brigade d’enquêteurs anti-maltraitance sur les animaux

ANIMAUX Depuis quatre mois, l’association Un gîte une gamelle a déjà travaillé sur 85 affaires, et a déposé 7 plaintes…

Nicolas Bonzom

— 

Illustration d'un chien noir.
Illustration d'un chien noir. — SUPERSTOCK / SIPA

L’association Un gîte une gamelle mène une véritable guerre contre la maltraitance sur les animaux. La structure, installée depuis 2011 à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales), qui s’efforce à recueillir, nourrir et soigner chiens et chats abandonnés ou perdus, vient de créer une brigade d’enquêteurs chargée de déceler les actes malveillants.

« C’est un service d’enquête, explique Dany Goizé, responsable du projet. Les gens nous appellent [au 06 63 72 73 47] pour dénoncer des faits de maltraitance animale qu’ils ont constatés. Par exemple, ils ont remarqué deux chevaux très maigres, qui n’ont pas d’eau, et qui paraissent très mal en point. Nous appelons ensuite l’un de nos 28 enquêteurs bénévoles dans le département, qui va se rendre sur place et établir un rapport. »

85 enquêtes depuis le mois d’avril

Selon les cas, les enquêteurs parviennent à discuter avec le propriétaire, en lui laissant quelques jours pour améliorer la situation de ses bêtes. Sinon, police et gendarmerie sont prévenues. Depuis le mois d’avril, 85 enquêtes ont été menées, qui ont débouché sur 7 plaintes, dont certaines devraient se solder devant un tribunal.

« Nous voyons de tout, malheureusement, reprend Dany Goizé. Un chien attaché court, en plein soleil, à longueur de journée, sans eau… Et parfois, des animaux en péril, au bord de l’agonie. »

Pour mener à bien son combat, l’association lance un appel. Ses bénévoles ont besoin de dons, mais aussi de croquettes, notamment.

Informations sur le site http://un-gite-une-gamelle.org.