Montpellier: La tour d'Alembert, «verrue» insalubre des Hauts de Massane, va être démolie

URBANISME C’est le dernier des trois bâtiments de la cité des Tritons à être détruit, 16 ans après le début du projet…

Nicolas Bonzom

— 

La tour d'Alembert à Montpellier va être détruite
La tour d'Alembert à Montpellier va être détruite — N. Bonzom / Maxele Presse

« Ça va nous faire une drôle d’impression quand elle aura disparu celle-là ! », témoigne une habitante. Aux Hauts de Massane, au Nord de la Mosson, à Montpellier (Hérault), c’est une page de l’histoire de ce quartier, né dans les années 1960, qui va se tourner.

La cité des Tritons, et ses cinq tours, avant 2000.
La cité des Tritons, et ses cinq tours, avant 2000. - Archives Ville de Montpellier

La tour d’Alembert, dernière tour insalubre de la cité des Tritons, aujourd’hui inhabitée, s’apprête à être démolie. Pas à la dynamite, comme ce fut le cas pour la Tour H en 2014 au Petit Bard, mais par « grignotage ». Le chantier de destruction, commandé par ACM Habitat, aura lieu de janvier à mars 2017. Pour l’instant, l’heure est au désamiantage. Coût de l’opération : 1,95 millions d’euros.

>> A lire aussi : La tour au Petit Bard démolie.

« Des tas de souvenirs »

« C’est certain, avec cette tour, ce sont des tas de souvenirs qui s’en vont, souligne Abdelkader, qui a vécu toute son enfance dans le bâtiment. Il y avait une véritable entraide entre les voisins, les portes restaient ouvertes tout le temps… Mais au fil du temps, les tours se sont dégradées, et il fallait les détruire… »

Pour Mohamed, cette démolition, c’est « le signe que le quartier s’améliore. Ça devient de plus en plus beau, les habitants se sentent mieux dans leurs logements. »

Une « verrue »

Une « verrue », comme la surnomment certains riverains, qui aura attendu son tour pendant 16 ans : c’est en 2000 que le premier des cinq immeubles des Tritons, Cambacérès, a été détruit. Puis ce fut la tour Monge, en 2005, la tour Condorcet, en 2012 et enfin, la tour Cambon, en 2013.

Le projet des Hauts de Massane à l'horizon 2019
Le projet des Hauts de Massane à l'horizon 2019 - Ville de Montpellier

D’ici 2019, un ensemble de 35 logements, d’une qualité architecturale qui n’a rien à envier aux nouveaux bâtiments qui sortent de terre à Port-Marianne, va voir le jour. Parallèlement, en lieu et place de l’ex-tour Cambon, démolie en 2013, naîtra au même moment un ensemble de 60 logements sous la forme de « villas en bande ». De quoi changer le visage de ce quartier de l’Ouest de la ville.