Montpellier: Pratiquer une activité sportive dans une association, combien ça coûte?

LOISIRS «20 Minutes» s'est rendu à l'Antigone des associations, ce dimanche, histoire d'en savoir un peu plus sur les prix des disciplines...

Nicolas Bonzom

— 

Deux pratiquants de Nin-Jutsu, dimanche, à Montpellier.
Deux pratiquants de Nin-Jutsu, dimanche, à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse

C’est la rentrée, période propice pour s’essayer à de nouvelles activités sportives… Et à Montpellier, ce n’est pas le choix qui manque ! Encore faut-il que l’adhésion arrive à trouver sa place dans votre budget… Histoire d’y voir un peu plus clair sur les prix pratiqués, 20 Minutes est allé faire un tour à l’Antigone des associations, dimanche.

Et de manière générale, on constate qu’il faut compter au minimum 200 euros par an pour se lancer à fond dans une activité : pour un adulte, licence comprise, c’est 200 euros chez les Manchots, club de hockey subaquatique, 285 euros au Montpellier Water-Polo, 250 euros pour le Nin-Jutsu Montpellier ou 230 euros au Muc Baseball (60 euros en loisir).

La baisse des subventions

Si le ping-pong vous tente, cela vous en coûtera 250 euros l’année au célèbre Montpellier Tennis de table. « Si les prix peuvent peut-être paraître élevés à certains, c’est aussi parce que les subventions allouées par les institutions baissent, et nous sommes obligés de les répercuter sur nos inscriptions. Sinon, on ne s’en sort pas », souligne Eric Minard, le vice-président du club montpelliérain. « Mais pour le temps que l’on peut passer à jouer, ce n’est pas si cher que ça », note Gilbert, secrétaire du club.

Au Muc Judo, il faudra compter environ 230 euros par an. « Cela dépend aussi de la salle où l’on pratique, confie François, professeur de judo. Si la salle est prêtée gratuitement par la commune, par exemple, on baisse les prix. Sinon, on répercute la location sur l’adhésion. »

Les disciplines atypiques cassent les prix

Dans les quartiers les plus populaires, les associations tentent de pratiquer des prix un peu plus abordables. C’est le cas du Tennis Club La Paillade, à Montpellier. Pour un adulte, c’est 140 euros par an, et 100 euros pour un étudiant. « L’objectif, c’est bien évidemment de permettre au maximum de personnes du quartier de pratiquer le tennis », note Dominique, membre de l’association.

Mais c’est du côté des disciplines plus « atypiques » que l’on pratique les meilleurs prix. Au club de Sarbacane Méditerranée, sport de tir à l’aide d’un tube en aluminium, c’est 60 euros l’année pour un adulte, sarbacane offerte : « C’est une activité en devenir, nous sommes obligés de pratiquer des prix attractifs pour séduire de nouveaux adhérents », assure Lionel, président et fondateur du club montpelliérain.

Du côté des trois  clubs de monocycle de l’Hérault (Montpellier Monocycle, Unistyle Saint-Drézéry et CNSP Pérols), il faut compter 60 euros par an également, avec le prêt du vélo la première année. Quant au Sport Tambourin Club montpelliérain, c’est 100 euros l’année pour s’essayer à ce sport traditionnel, au parc Montcalm. Tambourin compris.