Perpignan: Torturée par son conjoint à huit mois de grossesse, elle perd son bébé

FAITS DIVERS La jeune femme de 19 ans avait le visage tuméfié et portait des traces de brûlures et de lacération. Elle subissait les violences de son concubin depuis des mois…

Jerome Diesnis

— 

Illustration femme battue.
Illustration femme battue. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Un homme de 19 ans a été incarcéré et sera jugé en novembre devant le tribunal correctionnel de Perpignan. Il est soupçonné d’avoir frappé et torturé sa compagne depuis de nombreux mois. Celle-ci s’est présentée mercredi aux urgences de la clinique Saint-Pierre, à Perpignan. Enceinte de huit mois, elle se plaignait de fortes contractions.

Le corps couvert d’ecchymoses, le visage tuméfié, elle présentait également des traces laissant craindre des coups portés avec un instrument contendant. Contrainte d’accoucher dans l’urgence, elle a donné naissance à un fœtus mort.

Autopsie pratiquée sur le bébé

Au personnel soignant et aux forces de l’ordre venues l’interroger, elle a expliqué avoir été agressée dans le quartier du Moulin à vent, le dimanche précédent. Une version qui n’a pas convaincu les policiers dont l’enquête a rapidement mis à jour le calvaire subi par la jeune femme depuis des mois.

Régulièrement battue, brûlée par des cigarettes, flagellée, lacérée, elle était torturée régulièrement par son concubin qui a avoué être l’auteur des coups et des sévices, précise L’Indépendant.

Une seconde information judiciaire a été ouverte afin de déterminer les raisons de la mort du fœtus. Une première autopsie n’a pas permis ‘affirmer ou d’écarter cette piste. Des examens plus poussés seront effectués dans le courant de la semaine.