VIDÉO. Montpellier : Avec «BAClash», Feerik Games se lance dans l'arène

JEUX VIDEO Le studio, racheté par Frédéric Markus en 2015, sort un jeu de combat et de stratégie sur smartphone et tablette...

Nicolas Bonzom
— 
Le jeu BAClash de Feerik Games
Le jeu BAClash de Feerik Games — Feerik Games

Avec , Feerik Games se lance dans l’arène des « Mobas » (multiplayer online battle arena). Ces jeux vidéo de stratégie, qui plongent le joueur au beau milieu d’un champ de bataille, connaissent un véritable succès : Heroes of the storm, League of legends ou Defense of the ancients captivent des millions de joueurs dans le monde…

C’est en partant du constat qu’aucun jeu « Moba » n’est véritablement adapté au gameplay des smartphones que le studio héraultais, , qui a bossé pour de prestigieux studios comme Ubisoft, Nintendo, LucasArts ou Epic Games, a développé BAClash. Et les chiffres sont prometteurs : à peine lancé, le jeu mobile comptabilise déjà plus de 15.000 joueurs.

Bientôt sur ordinateur

« Le jeu plonge le joueur dans un univers à mi-chemin entre science-fiction et fantasy, souligne Frédéric Markus. Il permet d’incarner des mercenaires, qui combattent dans deux clans différents, afin de récupérer les dernières ressources, dans une atmosphère de fin du monde… » Le tout servi par une musique composée par le  Christophe Héral, à qui l’on doit la bande-son de Rayman Legends.

Si le jeu est pour l’instant disponible (gratuitement) sur Google Play et Apple Store, il sera bientôt jouable sur PC, et Mac… Et peut-être un jour, sur consoles. « C’est une idée qui est à l’étude, note Frédéric Markus. Nous avons déjà discuté avec des fabricants… » En attendant une éventuelle arrivée sur Playstation 4 ou XBox, une nouvelle version smartphone et tablette de BAClash est attendue pour la semaine prochaine.