Milhaud: L’auteur d’une trentaine d'incendies recherché activement

FAITS DIVERS Depuis le début de l’été, la commune de Milhaud, dans le Gard, a été l’objet de 33 feux, criminels pour la majeure partie d’entre eux…

Jerome Diesnis

— 

Un Canadair largue de l'eau pour éteindre un feu de forêt (illustration).
Un Canadair largue de l'eau pour éteindre un feu de forêt (illustration). — Valery Hache AFP

Le départ de feu, le 1er septembre, était le 33e sur la commune de Milhaud depuis le début de l’été. Le maire et les habitants de cette commune située dans l’agglomération de Nîmes en sont certains : un pyromane sévit sur leur commune.

« Quelqu’un s’amuse à mettre le feu », explique le premier magistrat à Midi Libre. Les gendarmes privilégient également la piste criminelle pour la majeure partie de ces départs de feu, dont certains ont menacé des habitations.

Le département en proie à la sécheresse

Alors que les flammes s’approchaient dangereusement d’un entrepôt, il a ainsi fallu évacuer 22 appartements. Le feu, finalement, a été circonscrit. Mais tant que le pyromane ne sera pas arrêté, la crainte d’un drame sera toujours présente parmi les habitants.

Forces de l’ordre et chasseurs ont organisé des rondes sans parvenir à trouver le coupable jusqu’à présent. Les départs de feu se produisent le plus souvent à proximité de l’autoroute A9 ou de la voie ferrée. Alors que le département est touché par la sécheresse, chaque nouveau départ de feu peut être le théâtre d’une catastrophe écologique et d’un drame humain…