Gard: Des centaines de ballons pour retrouver Antoine

DISPARITION Si l’enquête sur la disparition d'Antoine, le 1er mars, semble pour le moment au point mort, bénévoles et proches continuent leurs opérations de recherche…

Jerome Diesnis

— 

Environ 200 personnes ont procédé à un lâcher de ballons à l'appel du Collectif Antoine, mobilisé depuis 6 mois pour retrouver le jeune homme disparu à Clarensac, dans le Gard
Environ 200 personnes ont procédé à un lâcher de ballons à l'appel du Collectif Antoine, mobilisé depuis 6 mois pour retrouver le jeune homme disparu à Clarensac, dans le Gard — Collectif Antoine

Environ 200 personnes se sont réunies samedi devant la mairie de Clarensac, dans le Gard, en souvenir d’Antoine, 16 ans. Le jeune homme, lycéen en 1re S, timide voire casanier, s’est volatilisé dans l’après-midi du 1er mars

Aux alentours de 16h, il a quitté le domicile familial sans papier, ni téléphone. Il n’a plus donné de signes de nouvelles après avoir acheté un briquet dans le tabac-presse du village.

« Lui montrer qu’on ne l’oublie pas »

Les personnes venues à l’appel du collectif Antoine ont procédé à un lâcher de ballons sur lesquels figurent le visage du disparu, sa description et le numéro vert (0800.97.14.30) à appeler pour tout renseignement. « Nous organisons ce genre de manifestations pour que les gens qui pensent voir Antoine le prennent en photo et contactent le numéro vert », souligne Sophie, présidente du collectif Antoine.

Une cellule composée de huit gendarmes travaille sur la disparition de l’adolescent. Elle a reçu plusieurs signalements sur le territoire. Mais sans aucune certitude qu’il s’agissait bien d’Antoine. « Par ce type d’action, on veut lui montrer qu’on ne l’oublie pas », reprend Sylvie.