Attaques terroristes à Paris: Un ex-suspect condamné à 4 ans de prison pour apologie du terrorisme

TERRORISME Khader Cikilli est condamné à une peine exemplaire pour avoir fait la propagande de Daesh courant 2015. Son nom était apparu dans l’enquête sur les attaques terroristes à Paris…

Jerome Diesnis

— 

Illustration de l'endoctrinement djihadiste de Daesh sur Internet.
Illustration de l'endoctrinement djihadiste de Daesh sur Internet. — SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA

Le tribunal correctionnel de Montpellier a prononcé une peine record pour une affaire d’apologie du terrorisme. Khader Cikilli, 30 ans, a été condamné à cinq années de prison, dont quatre ans ferme. Son avocat, Me Chabert, a annoncé son intention de faire appel de cette peine exemplaire.

Un aller-retour à Molenbeek le week-end des attentats à Paris

En 2015, il avait partagé à de multiples reprises sur les réseaux sociaux des vidéos de décapitation mises en ligne par Daesh et fait la propagande de l’Etat islamique. Ce sont ces faits qui ont été sévèrement punis par les juges montpelliérains.

>> A lire aussi : Montpellier: Prise la main dans le sac, elle fait l’apologie du terrorisme

Le nom de Khader Cikilli était apparu dans l’enquête sur les attaques terroristes à Paris. Le week-end des attentats, il avait effectué un aller-retour à Molenbeek. Mais les enquêteurs n’avaient pu établir aucun lien avec les auteurs des tueries. Il n’avait finalement pas été poursuivi dans cette affaire.