Gard: 7.000 teufeurs occupent illégalement une ancienne mine pour une rave party géante

SOCIETE L’accès au site est saturé par la présence illégale de 2.500 véhicules, alors que le risque d’incendie important inquiète les autorités...

Jérôme Diesnis

— 

La gendarmerie a survolé le site de Portes où près de 10.000 personnes sont regroupées pour un Teknival illégal
La gendarmerie a survolé le site de Portes où près de 10.000 personnes sont regroupées pour un Teknival illégal — Gendarmerie nationale

Entre 6.000 et 8.000 personnes occupent illégalement un ancien site minier du Gard depuis dimanche, à Portes, dans les Cévennes. Alors que les organisateurs attendaient un millier de personnes, cette rave s’est transformée en Teknival géant avec des participants venus de toute l’Europe.

Les gendarmes qui ont survolé les lieux s’inquiètent des risques d’incendie et des difficultés à intervenir « L’accès au site n’est pas simple. Les véhicules sont garés de manière anarchique. Impossible d’accéder avec une ambulance. », explique le sous-préfet d’Alès Olivier Delcayrou.

Un site boisé sans accès à l’eau

Le maire de la commune limitrophe de La Grand-Combe, Patrick Malavieille (PCF), a, de son côté, activé le plan communal de sauvegarde afin de « protéger les habitants des éventuels risques. Notamment ceux liés aux incendies. Ce site boisé est sans accès à l’eau ».

Les teufeurs pourraient rester jusqu’à quatre jours sur le site.