Montpellier : Une mère se suicide un an après avoir tué sa fille handicapée

FAITS DIVERS Les faits s’étaient déroulés en juin 2015…

L.D.

— 

La mère avait été libérée sous contrôle judiciaire il y a quelques jours.
La mère avait été libérée sous contrôle judiciaire il y a quelques jours. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Elle l’avait tué pour « abréger ses souffrances ». L’an passé, une Montpelliéraine de 64 ans avait pris la douloureuse décision d’assassiner sa fille, atteinte de sclérose en plaques. Cette maladie dégénérative empêchait la jeune fille de marcher.

Selon France Bleu Hérault, la mère s’est suicidée il y a quelques jours, peu de temps après avoir été libérée sous contrôle judiciaire. Elle avait été placée en détention provisoire après son acte.

>> A lire aussi : Montpellier : Il aide sa femme à accoucher dans la voiture et coupe le cordon ombilical avec les dents

La sexagénaire avait initialement prévu en accord avec sa fille de mettre fin à ses jours après l’avoir tuée. Elle n’en avait finalement pas eu le courage et avait appelé une voisine juste après son meurtre. C’est alors que les secours étaient intervenus.

>> A lire aussi : VIDEO. Pokémon Go: Une parodie «Pôle Emploi Go» à Montpellier cartonne sur Facebook