Pyrénées-Orientales: La belle-mère soupçonnée de meurtre, après la mort d'une fillette

FAITS DIVERS Une mère de famille a été mise en examen et écrouée pour meurtre suite au décès d'une petite fille de deux ans...

G.D.

— 

L'hôpital de Perpignan.
L'hôpital de Perpignan. — Google Maps

Rebondissement après la mort d’une fillette de 2 ans. La belle-mère, hospitalisée à Perpignan après le drame, a été mise en examen pour « violences habituelles et meurtre sur mineur de moins de 15 ans », jeudi, selon Midi Libre. Elle a été écrouée. Elle est soupçonnée de maltraitance envers l’enfant décédée.

>> A lire aussi : Soupçons de maltraitance autour du décès d'une fillette

Tombée dans la douche

La petite Mila, 2 ans et demi, était décédée dans des conditions suspectes, mardi, au centre hospitalier de Montpellier où elle venait d’être transférée. La veille, le lundi soir, une mère de famille, avait appelé un médecin en urgence à son domicile de Trouillas, près de Perpignan.

D’après sa version des faits, la fille de son compagnon, actuellement incarcéré, s’était blessée en tombant dans la douche. Elle n’a pas survécu à ses blessures.

« Violences directes »

Cependant, l’hypothèse de l’accident a été rapidement contredite par les examens médicaux : des traces plus anciennes sur le corps de la victime pouvaient signifier que cette dernière avait été l’objet de « violences directes ».

« Elle nie totalement les faits qui lui sont reprochés, précise l’avocate de l’accusée. Cette incarcération est aussi pour elle une mesure de protection. Ça ne veut pas dire qu’elle a commis ces actes. Elle reste présumée innocente et on est encore très loin de la fin de l’enquête. »