Languedoc-Roussillon: Des nids de «fausses veuves noires» découverts

ARAIGNEES Des « fausses veuves noires » ont été découvertes ces derniers jours dans la région Languedoc-Roussillon…

B.C.
— 
L'araignée Steatoda Nobilis, plus connue sous le nom de «fausse veuve noire».
L'araignée Steatoda Nobilis, plus connue sous le nom de «fausse veuve noire». — L. Cooper Flick

Il y a trois ans, la multiplication des nids de Steatoda Nobilis à Londres avait semé un petit vent de panique chez nos voisins britanniques, poussant même à la fermeture d’une école. Cette araignée, qui ressemble à sa mortelle cousine la veuve noire, a de longues pattes orangées et aime bien squatter les maisons. Elles semblent avoir pris goût à celles du Languedoc-Roussillon.

Vendredi, un spécialiste de désinsectisation en a découvert une dans le petit village des Pyrénées-Orientales, à Ria-Sirach, lors d’une de ses interventions. Une famille de Montpellier a aussi débusqué à deux reprises l’arachnide venimeux dans son appartement, a-t-elle raconté au site Infos H24.

Morsure non mortelle

La mairie de Montpellier a annoncé à cette locataire qu’une intervention des services de désinsectiseurs passerait pour déloger « ces habitantes ».

Si la morsure de la fausse veuve noire n’est pas mortelle, elle peut entraîner de graves problèmes de peau. Originaire des îles Canaries, on la retrouve aujourd’hui un peu partout en Europe.