Béziers: Sa fille reçoit un petit bisou, il la frappe et menace de brûler l’école primaire

FAITS DIVERS Le dernier jour d’école, un petit garçon a eu un geste affectueux pour une petite fille. Son père ne l’a pas accepté et menacé les enseignants en proférant des insultes racistes…

Jérôme Diesnis

— 

Un véhicule de police (illustration).
Un véhicule de police (illustration). — F.Brenon/20Minutes

Le père d’une petite fille a totalement perdu le sens de la mesure pour un motif complètement bénin. Alors qu’il était venu chercher sa fille à l’école élémentaire des Arbousiers, dans le quartier populaire de la Devèze à Béziers, un petit garçon a fait un bisou à son enfant en guise d’au revoir le dernier jour de l’année scolaire.

La tête de la petite fille heurte une porte

Pour avoir accepté ce geste affectueux, la petite fille a été giflée avec force, sa tête heurtant le montant d’une porte. Puis le père a insulté les instituteurs présents, proféré des propos racistes et menacé de mettre le feu à l’école.

Placé en garde à vue, il a été déféré devant le parquet de Béziers puis placé sous contrôle judiciaire dans l’attente de son jugement.