Nîmes : Il poignarde sa fille âgée de trois ans

FAITS DIVERS L’homme âgé de 30 ans a expliqué aux enquêteurs qu’il ne se souvenait de rien. La fillette est hospitalisée mais hors de danger. Il aurait également poignardé son ex-concubine…

Jerome Diesnis

— 

Un fourgon de police (illustration)
Un fourgon de police (illustration) — O. Aballain / 20 Minutes

Un homme de 30 ans a été arrêté et incarcéré mardi, à Nîmes, pour tentatives de meurtre. Vendredi soir, il aurait porté plusieurs coups de couteau à son ex-compagne et sa fille qu’elle tenait dans les bras. Le pronostic vital de l’une et de l’autre ne sont pas engagés. Mais la fillette était toujours hospitalisée mardi soir.

Il souffrirait de crises d’épilepsie

Les enquêteurs tentent de déterminer les circonstances de ce drame, encore floues. Il se serait déroulé dans une voiture, dans le quartier des Oliviers, à Nîmes. L’homme, qui s’était enfui avant de se présenter au commissariat, prétend ne se souvenir de rien. Il souffrirait de crises d’épilepsie depuis un AVC. « Jamais il n’aurait voulu faire de mal à sa fille », explique à Midi Libre son avocat Frédéric Ortega.