VIDEO. Nîmes: Ils créent des bonbons qui ressemblent à s'y méprendre... à du cannabis

INSOLITE Les deux entrepreneurs lancent une gamme de chocolats qui risque fort de faire le buzz...

Nicolas Bonzom
— 
Les OG Krunch.
Les OG Krunch. — N. Bonzom / Maxele Presse

Voilà une friandise calibrée pour faire le buzz : Jérôme Dufourd et Etienne Lallement lanceront très bientôt la commercialisation d’un bonbon qui ressemble à s’y méprendre à… une tête de cannabis !

Bien évidemment, aucune substance psychoactive dans cette drôle de gourmandise, mais plutôt du chocolat blanc, du riz soufflé et du thé vert. Et selon les recettes, de la coco ou de la cacahuète…

« Un gros délire »

« Tout est parti d’un gros délire, explique Etienne Lallement, un jeune Nîmois de 25 ans, comme son associé. Je rêvais de créer mon entreprise et de faire quelque chose de différent, histoire de me démarquer ! »

L’entrepreneur fait appel à l’un de ses amis, Jérôme Dufourd, devenu artisan-pâtissier, pour mettre au point la recette qui fera mouche. « On voulait surtout que ce soit bon, que ce ne soit pas simplement une blague, mais que les gens y reviennent, parce qu’ils aiment ça ! », explique ce dernier.

Quelques soucis à la douane…

Une bouchée chocolatée qui a déjà valu au duo de drôles de mésaventures… « On a notamment eu quelques problèmes à la douane en Belgique, sourit Etienne Lallement. On s’est fait arrêter avec 2 kg d’OG Krunch [le nom du bonbon]… On s’est fait plaquer contre le véhicule, les douaniers nous ont pris pour des trafiquants. J’en ai mangé quelques-uns devant eux, et l’atmosphère s’est détendue… Finalement, ils se sont pris au jeu : un policier nous en a même pris pour faire la blague à ses collègues. »

Pour l’heure, les friandises ne sont pas encore disponibles, mais une boutique, le Coffee Shop, ouvrira ses portes, fin juillet, au 4, rue Notre-Dame, à Nîmes, avec des tas d’autres friandises. Et pour la vente en ligne, c’est prévu dès septembre sur le site www.originale-gourmandise.com.

Et pour donner un coup de pouce à ces dealers de chocolat, vous pouvez participer à la campagne de financement participatif mise en ligne sur KissKissBankBank.