VIDÉO. Aude : Les bébés guépards de la Réserve africaine sont en pleine forme

ANIMAUX Quatre boules de poil sont nées il y a six semaines dans le parc de Sigean...

Nicolas Bonzom

— 

L'un des bébés guépards de Sigean.
L'un des bébés guépards de Sigean. — Réserve africaine de Sigean

Le 4 mai dernier, quatre bébés guépards voyaient le jour à la Réserve africaine de Sigean (Aude). C'était alors un véritable événement pour le site : en 2015, seulement douze parc zoologiques européens avaient réussi la prouesse de faire se reproduire des guépards. La naissance, filmée par les caméras de surveillance du parc, a été visionnée plus de 250.000 fois sur le Web.

>> A lire aussi : VIDEO. Aude : Quatre bébés guépards sont nés à la Réserve africaine de Sigean

Six semaines après leur naissance, les petites boules de poil se portent à merveille, assure la Réserve africaine. « Ils sont en pleine forme, ils commencent à explorer leur environnement, mais sont toujours dans les coulisses [du parc] et donc non-visibles du public : la quiétude est en effet un facteur déterminant dans la réussite de l'élevage de cette espèce très sensible au stress », explique la direction du parc audois.

Les bébés guépards de Sigean et leu mère.
Les bébés guépards de Sigean et leu mère. - Réserve africaine de Sigean

Ils quitteront leur mère à 18 ou 20 mois

Les jeunes guépards ont donc été manipulés une seule fois par les vétérinaires du site, juste le temps de vérifier que tout allait bien, de les peser, et de déterminer leurs sexes : un mâle et trois femelles, d'environ 3 kg aujourd'hui.

Comme l'explique la Réserve, « l'élevage est long chez le guépard ». « Ils seront sevrés vers 4 mois, et ne quitteront pas leur mère avant l'âge de 18 ou 20 mois. » C'est l'apprentissage des techniques de chasse qui est très long chez ce sprinteur : la mère, Azali, ne quittera ses petits que lorsqu'ils seront capables de capturer les proies qui composent leur menu.

La petite famille sera visible à la fin de l'été, dans un espace de quelque 3.500 m2.