Le dossier de l'accident ayant coûté la vie au All Black Jerry Collins classé par la justice

RUGBY Le joueur de Narbonne était décédé dans un accident de voiture alors qu'il revenait d'un jubilé. Les analyses toxicologiques et alcoolémiques s'étaient révélées négatives...

Jérôme Diesnis
— 
L'ancien All Black Jerry Collins le 2 septembre 2006 à Rustenburg
L'ancien All Black Jerry Collins le 2 septembre 2006 à Rustenburg — Gianluigi Guercia AFP

Les causes de l’accident qui ont causé la mort de l’ancien All Black Jerry Collins, demeureront inexpliquées. Un an après le décès du Néo-zélandais dans un accident de la circulation sur l’autoroute A9, le procureur de Béziers, Yvon Calvet, a décidé de classer l’affaire sans suite.

Seule la petite fille avait survécu

Jerry Collins était à l’arrière du véhicule familiale, aux côtés de sa petite fille de 6 mois lorsque la voiture conduite par sa femme a heurté la glissière de sécurité, avant d’être percutée par un bus. Le véhicule a fini sa course sur le terre-plein central. « Le chauffeur du bus portugais a été définitivement mis hors de cause », explique le procureur à Midi Libre.

Les analyses alcoolémiques et toxicologiques pratiquées sur la femme de Jerry Collins s’étaient révélées négatives. Le couple Collins revenait du jubilé d’Henry Tuilagi à Canet-en-Roussillon lors de l’accident. Seule leur petite fille avait survécu à ce drame. Jerry Collins évoluait au club de Narbonne.