Nîmes : Il avait pris en otage un enseignant devant sa classe avec un couteau

JUSTICE Le procès de cet homme, souffrant de troubles psychiatriques, déjà condamné en avril pour avoir menacé de faire sauter un hôpital, a débuté ce lundi…

Nicolas Bonzom

— 

Illustration: Justice, loi.
Illustration: Justice, loi. — Patrick Semansky/AP/SIPA

Ce lundi matin s’est ouvert le procès devant la cour d’assises des mineurs du Gard d’un homme d’une vingtaine d’années.

Poursuivi pour « arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de plusieurs mineurs de moins de 15 ans », rapporte Objectif Gard, il est accusé, le 27 mai 2013, d’avoir effectué une « prise d’otage » dans une école primaire du quartier Pissevin, à Nîmes (Gard). Des faits qui ont traumatisé bon nombre d’élèves de cet établissement.

Un couteau sous la gorge

Ce jour-là, l’homme a sauté au-dessus des grilles d’entrée, avant de pénétrer avec fracas dans l’école. Il rentre dans une classe, dirigée par le chef d’établissement, qu’il menace, en lui mettant un couteau de cuisine sous la gorge, devant une vingtaine d’enfants de CM1-CM2, âgés de 8 à 10 ans. « J’ai une bombe sur moi », s’exclame-t-il alors, rappelle le site d’actualité.

Alors que la police est en chemin, le concierge et le directeur, après une bagarre, parviennent à maîtriser l’individu, qui souffrait de troubles psychiatriques, et qui était régulièrement suivi médicalement. L’homme a déjà été condamné le 18 avril dernier par le tribunal correctionnel à 30 mois de prison, dont 12 avec sursis, pour menacer de faire sauter le CHU où il était suivi.

Le verdict est attendu mardi à Nîmes.