Béziers : Avec son mouvement «Oz ta droite», Robert Ménard veut peser sur la présidentielle

POLITIQUE Elu avec le soutien du FN en 2014 à la mairie de la sous-préfecture héraultaise, l'ex-journaliste dévoilera les grandes lignes de son projet ce week-end...

N.B. avec AFP

— 

Robert Ménard.
Robert Ménard. — N. Bonzom / Maxele Presse

Ce week-end, alors qu’il recevra de nombreux invités lors d’un rassemblement politique à Béziers (Hérault), Robert Ménard lancera son « mouvement citoyen », baptisé « Oz ta droite ». Une information postée sur Twitter, en milieu de journée.

Avec un objectif affiché pour le maire de Béziers : peser sur la présidentielle. « Ce ne sera pas un parti politique », a-t-il assuré à quelques jours des Rendez-vous de Béziers, mais un mouvement qui fera « des propositions, une cinquantaine, aux candidats ».

« Nous n’excluons rien »

« Sans le FN, nos idées ne gagneraient pas, mais sans nos idées, le FN ne gagnera pas. Nous verrons si ce parti se sert de ce qui va ressortir de ce week-end. Nous voulons faire de la politique différemment », a noté Robert Ménard, qui souhaite démontrer que « nous pouvons tous travailler ensemble avec des sensibilités différentes ».

« Nous sommes persuadés que la bataille culturelle est en passe d’être gagnée par la droite, mais qu’elle ne sait pas la mettre en avant. Nous allons tout traduire sur le terrain pour ne pas attendre 2022, note-t-il. Nous n’excluons rien pour nous faire entendre, mais nous ne servirons de marche pied à aucun candidat. »