Prêtre, illustration.
Prêtre, illustration. — FRANCOIS GUILLOT / AFP

FAITS DIVERS

Montpellier : Un prêtre soupçonné d'agressions sexuelles relevé de ses fonctions

Les victimes sont deux frères, jeunes majeurs au moment des faits. Le curé a interdiction d'exercer et s'est rendu à la police, sur demande de l'archevêque...

Selon Le Parisien, l’archevêque Pierre-Marie Carré aurait relevé de ses fonctions un curé du diocèse de Montpellier (Hérault), soupçonné d’agressions sexuelles.

Les faits, qui sont prescrits aujourd’hui, auraient été commis dans les années 1980. Il ne s’agit pas de pédophilie : le prêtre, âgé d’environ 70 ans, indique le quotidien, aurait agressé sexuellement deux frères, qui étaient de jeunes majeurs au moment des faits.

L’archevêque n’était pas au courant

Ce sont les parents des victimes qui ont prévenu la cellule d’écoute des victimes, au sein du diocèse, avec le feu vert de leurs enfants. Le curé s’est entretenu avec l’archevêque qui « n’était pas au courant » de ses faits, rapporte Le Parisien. Il s’est ensuite lui-même signalé à la police. On ne sait pas, pour l’heure, s’il y a d’autres victimes.

L’homme a été suspendu de ses fonctions, et a interdiction d’être en contact avec des enfants et des jeunes. Pour l’heure, aucune plainte n’aurait été déposée.