Label Idex : Le maire de Montpellier Philippe Saurel souhaite une «réunion de crise»

UNIVERSITES L'élu n'admet pas que Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées soit l'une des régions non-labellisées en France...

Nicolas Bonzom

— 

Philippe Saurel.
Philippe Saurel. — Nicolas Bonzom / Maxele Presse

En janvier dernier, la communauté universitaire de Montpellier échouait à l’obtention du label Idex (Initiative d’excellence) et avait vu s’envoler une fois de plus les millions d’euros qui vont avec.

L’université Paul-Valéry, dont l’ex-présidente Anne Fraïsse vient de céder sa place à Patrick Gili cette semaine, avait notamment été pointée du doigt, pour n’avoir pas souhaité intégrer le processus de fusion. Vendredi dernier, c’est au tour de Toulouse d’être exclue du dispositif.

>> A lire aussi : « L'Idex ? Ce n'est pas de cette façon que les universités doivent être financées », confie la présidente de Paul-Valéry

« Se mettre au boulot »

Et si Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées devenait l’une des seules régions de France à échapper à l’Idex ? Inconcevable pour Philippe Saurel (divers gauche), le maire de Montpellier, qui a demandé, note France 3, que soit organisée une « réunion de crise ».

L’élu a demandé que « le conseil régional qui a compétence sur l’enseignement supérieur rassemble les responsables de l’université et les présidents des deux métropoles et leur demande expressément de se mettre au boulot pour présenter une université unifiée qui intègre les sciences humaines et les sciences sociales », indique le blog politique de la chaîne.