VIDEO. Montpellier : Cinq bonnes raisons de ne surtout pas rater le Fise

SORTIES Quelque 550.000 spectateurs sont attendus sur les berges du Lez, de mercredi à dimanche...

Nicolas Bonzom

— 

Fise.
Fise. — Goulven Gonthier

Jusqu’à dimanche, ce sont plus de 550.000 visiteurs qui sont attendus à Montpellier, sur les berges du Lez, pour assister à la 20e édition du Fise (Festival international des sports extrêmes). Sensations fortes, soirées, initiations… 20 Minutes vous donne les cinq bonnes raisons de ne surtout pas rater cet événement.

Le plein d’adrénaline. Pendant cinq jours, 1.800 riders en BMX, VTT, roller, trottinette, skateboard ou wakeboard, dont certains figurent parmi les meilleurs mondiaux, s’affronteront sur les impressionnantes infrastructures du Fise. Mention spéciale cette année au parc BMX, « qui a été entièrement repensé, pour plus de glisse et plus de hauteur », note Hervé André-Benoît, fondateur du festival. Histoire de repousser encore un peu plus les lois de la gravité pour cette édition anniversaire…

Des aires d’initiation. Le festival de glisse propose aux curieux de s’essayer à différentes disciplines, pour, peut-être, de susciter des vocations : kayak-polo, stand up paddle ou slackline, un sport d’équilibre, qui consiste à avancer sur une sangle élastique, seront notamment accessibles gratuitement à tous pendant le festival.

Un « marché » des riders. Matériel, accessoires, tatouages… Pendant cinq jours, des tas d’exposants proposeront de vous munir de l’indispensable panoplie du véritable rider.

Cinq jours de fiesta. Après les compétitions, de nombreuses soirées sont organisées, jusqu’à la fin de la semaine, dans plusieurs bars et discothèques de la ville : le O’Sullivans et l’Irish Pub accueillent tous les soirs différents DJ, le PZ City Club organise jeudi une soirée avec le célèbre DJ français DJ Fly, tandis que l’Entrepôt propose jusqu’à samedi soir la 2e édition du Owl Fise’tival, avec quelque 70 artistes techno.

Les transports en commun se plient en quatre. Oubliez la voiture : le quartier Port-Marianne s’annonce complètement saturé jusqu’à dimanche. Privilégiez les transports en commun. Un « service renforcé » sera assuré par la Tam sur les lignes 1, 2 et 3 du tramway. Côté TER, la SNCF offre 50 % de réduction sur l’aller-retour vers Montpellier depuis les autres gares du Languedoc-Roussillon.