Montpellier : Un soutien de Daesh sur Internet condamné à un an et demi de prison ferme

JUSTICE L'homme est notamment accusé d'avoir publié plusieurs vidéos sur les réseaux sociaux...

Nicolas Bonzom

— 

Illustration : Le drapeau de Daesh.
Illustration : Le drapeau de Daesh. — AP/SIPA

Un internaute montpelliérain a été condamné mardi dernier à trois ans de prison, dont la moitié assortie d’un sursis. Interpellé pour la première fois en septembre 2014, cet Héraultais avait confié qu’il avait prêté allégeance au groupe terroriste Daesh, appelant notamment au djihad sur les réseaux sociaux.

En son absence, l’homme a déjà été jugé le 21 janvier et condamné à deux ans de prison ferme assortis d’un mandat d’arrêt. Les forces de l’ordre l’ont, depuis, arrêté. Il a fait opposition contre ce premier jugement, ce qui lui a permis d’être représenté devant le tribunal correctionnel de Paris, mardi.

Appel au terrorisme, apologie du terrorisme et antisémitisme

Selon France 3, cet internaute avait mis en ligne le lien d’une vidéo intitulée « Appel mondial pour le djihad en Syrie ». Un petit film, qui invitait à rejoindre la Syrie, et deux autres vidéos qui, selon le tribunal, constituent des appels directs à la commission d’actes de terrorisme.

D’autres vidéos, à la gloire des attentats du 11 septembre 2001, ont permis au tribunal de le condamner pour apologie d’actes de terrorisme. L’homme a également été reconnu coupable de provocation à la haine et à la violence envers les juifs.