Montpellier : Une enquête a été ouverte après la mort d'un chat par arme à feu

FAITS DIVERS Un autre matou de cette même famille a été quant à lui sérieusement blessé...

N.B.

— 

Illustration de chat
Illustration de chat — Jana Hipp/AP/SIPA

Baillargues (Hérault), une commune de 6.700 habitants près deMontpellier, est secouée par une mystérieuse affaire : deux chats d’une famille ont été récemment pris pour cibles avec une arme à feu, rapporte Midi Libre. L’un d’eux est mort.

En mai, un matou a été blessé à une patte par un projectile d’arme à feu, explique le journal, sans que l’on sache d’où venait le tir. Le 17 février, l’animal était retrouvé mort, dans la cour du logement de cette famille. Jeudi dernier, c’est au tour de l’autre chat du foyer d’être blessé : alertée par un bruit sourd, les propriétaires découvrent que leur minou a été touché. Au crâne et à la colonne vertébrale, dira le vétérinaire.

Des plaintes ont été déposées, la SPA a été prévenue et une enquête de gendarmerie a été ouverte à Baillargues pour tenter de déterminer l’origine de ces tirs.