Et si Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées devenait Languedoc-Pyrénées ?

NOM DE LA REGION C'est le Ceser, le conseil économique et social, qui a proposé ce nom à Carole Delga (PS). Mais le processus de désignation du nom ne fait que commencer...

Nicolas Bonzom

— 

L'hôtel de région à Montpellier.
L'hôtel de région à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse

Le Ceser a tranché : pour lui, ce sera Languedoc-Pyrénées. Le conseil économique et social de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, qui s’est réuni lundi à Montpellier pour la première fois depuis la fusion, a proposé à Carole Delga (PS) que soit adopté ce nom, pour baptiser ce nouveau grand territoire. Composée de citoyens, cette assemblée n’a qu’un rôle consultatif, mais son avis pourrait peser dans la balance.

Le processus de « naming » ne fait que commencer : depuis quelques jours, chacun est invité à proposer un nom sur le site de la région, pour nourrir la réflexion du Comité du nom de la région. Les propositions seront soumises à cette instance ainsi qu’aux élus, qui auront la lourde charge d’arrêter, le 15 avril, une liste succincte de quelques noms.

C’est sur cette base que s’ouvrira le 18 avril la consultation dite « citoyenne » où les habitants pourront voter pour leur nom préféré, sur le site de la collectivité, ou à l’ancienne, en remplissant des bulletins diffusés dans les boîtes aux lettres et dans le journal du conseil régional. Le 24 juin, à partir des résultats de cette campagne, les élus voteront le nouveau nom de la région, et l’Etat le confirmera par décret d’ici octobre.