Montpellier: Un SDF jugé pour avoir torturé et rendu infirme l'homme qui l'avait hébergé

JUSTICE Les jurés de la Cour d’assises de l’Hérault vont juger un SDF qui avait roué de coups et ébouillanté les parties génitales d’un homme qui l’avait hébergé en 2012…

Jerome Diesnis

— 

Illustration de la justice.
Illustration de la justice. — Josef Horazny/

Un homme de 34 est jugé à compter de ce jeudi et jusqu’à lundi par la Cour d’assises de l’Hérault pour un crime particulièrement odieux. Ce SDF est soupçonné d’avoir roué de coups et ébouillanté ses parties génitales et une part de son corps un homme qui l’avait hébergé à Villeneuve-lès-Béziers, entre le 9 et le 11 octobre 2012. Il l’avait laissé pour mort et utilisé sa carte bleue.

C’est le buraliste du village qui avait prévenu la sœur de la victime bien connue dans la commune pour son hospitalité. Rapidement identifié, il avait été découvert caché dans un hôtel de Portiragnes, une dizaine de jours plus tard. Jugé pour actes de torture et de barbarie, il encourt jusqu’à 30 ans de réclusion criminelle.

Des séquelles irréversibles

Sa victime garde des séquelles irréversibles de ce crime. Un handicap mental et une perte de mémoire. Les chirurgiens du CHRU de Montpellier avaient dû l’amputer de l’intégralité de ses orteils aux deux pieds… Placé sous curatelle renforcée, il vit désormais dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Des traces d’incendie avaient été retrouvées au domicile. Le procès tentera de déterminer s’il y avait eu volonté d’incendier l’appartement et le corps de la victime laissée pour morte.