Gard : Pour récupérer de force son fils qu'elle n'a pas vu depuis 3 mois, elle mord l'institutrice

JUSTICE Elle a été condamnée à deux mois de prison avec sursis...

Nicolas Bonzom

— 

Un enfant dans une école élémentaire. (Illustration)
Un enfant dans une école élémentaire. (Illustration) — A. GELEBART / 20 MINUTES

La maman d’un petit garçon de cinq ans a été condamnée à deux mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Nîmes, rapporte Midi Libre. Elle était poursuivie pour avoir menacé et mordu une institutrice de l’école maternelle où son enfant était scolarisé, à Sernhac, une petite ville de 1.700 habitants, dans le Gard.

Le 1er septembre, jour de rentrée, elle a récupéré de force son enfant à l’école. Elle ne l’avait pas vu depuis juin : elle est en conflit sur sa garde avec son ex-compagnon.

Elle regrette son geste

Alors qu’elle fonce vers la salle de classe, note le quotidien, la directrice tente de la raisonner. « Laisse-moi passer ou je te mets un pain », lui aurait-elle répondu.

Une institutrice tente alors de parler avec la maman, qui finit par lui mordre le bras et la frapper d’un coup de pied devant les élèves. Elle s’enfuit alors avec l’écolier. Devant le tribunal, elle a dit avoir « pété les plombs » et regretter son geste. Depuis, la résidence du garçon a été fixée chez sa maman. Mais il a été déplacé dans une autre école.