Béziers : Pour protéger son petit-fils, la grand-mère d'un détenu fait rentrer du cannabis en prison

JUSTICE L'homme a été condamné à 7 mois de prison supplémentaires et la dame, âgée de 64 ans, à 1.000 euros d'amende avec sursis...

Nicolas Bonzom

— 

Un surveillant de prison (illustration)
Un surveillant de prison (illustration) — FRED SCHEIBER/20 MINUTES/SIPA

Lundi, le tribunal correctionnel de Béziers ( Hérault) a condamné à 7 mois de prison supplémentaires un jeune détenu de la maison d’arrêt du Gasquinoy. L’homme, dont le casier judiciaire compte 18 mentions, souligne Midi Libre, est accusé d’avoir entraîné… sa grand-mère dans un trafic de cannabis.

Le 10 février, à la demande de son petit-fils, la dame de 64 ans a récupéré un colis contenant 50 grammes de résine de cannabis, qu’elle fera ensuite « passer » à la prison, lors d’un parloir.

Condamnée à 1.000 euros d’amende avec sursis

« Elle pensait que c’était du tabac. Elle l’a fait pour me protéger, je suis conscient des risques que je lui ai fait prendre », a noté le détenu, qui aurait fait l’objet de menaces de mort si cette mission n’était pas menée à bien, explique le quotidien régional.

De son côté, la mamie assure qu’elle n’ira jamais plus le revoir en prison : « J’ai trop honte ». Elle a été condamnée par le tribunal à 1.000 euros d’amende avec sursis.

C’est dans cette maison d’arrêt que dans la nuit du 20 au 21 février dernier, un détenu s'est filmé en direct via l’application Periscope, un joint à la main.