Gard: Des habitants d'une ancienne cité minière vont porter plainte au pénal

pollution Une récente étude a décelé des taux anormaux de métaux lourds chez une cinquantaine de personnes….

C.D.

— 

Illustration: La balance de la justice.
Illustration: La balance de la justice. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Après la récente étude de l’Agence régionale de santé, qui a décelé des taux anormaux de métaux lourds chez 46 personnes, dont des enfants, vivant à proximité d’anciennes mines gardoises de fer et de zinc, une plainte va être déposée au pénal.

 

>> A lire aussi: Des taux anormaux de métaux lourds constatés chez 46 habitants d'anciennes cités minières

 

C’est tout du moins l’intention annoncée jeudi par une vingtaine d’habitants ; lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Saint-Félix-de-Paillères, l’une des cinq communes concernées.

Représentés par l’avocate Marie-Odile Bertella-Geffroy, ils entendent déposer début mars une plainte contre X au parquet du pôle santé de Marseille, pour « mise en danger de la vie d’autrui, blessures involontaires et délit de pollution des eaux ».