Montpellier: L'arrêté interdisant le spectacle de Dieudonné au Zénith suspendu par le tribunal administratif

JUSTICE La mairie l'avait déposé le 11 février dernier...

Nicolas Bonzom

— 

Le 3 février 2011, l'humoriste Dieudonné, arrive au palais de justice de Paris.
Le 3 février 2011, l'humoriste Dieudonné, arrive au palais de justice de Paris. — Bertrand Guay AFP

Le tribunal administratif de Montpellier a suspendu, ce mardi, l’arrêté municipal publié par la mairie pour interdire Dieudonné de se produire au Zénith-Sud, a confirmé ce jeudi l’instance à 20 Minutes. L’humoriste controversé devrait donc pouvoir jouer son spectacle « En paix », le 5 mars prochain dans la grande salle montpelliéraine.

« A Montpellier, il faut donc que l’on passe systématiquement par une procédure judiciaire pour la tenue d’un spectacle, a confié Me. Jacques Verdier, l’avocat aurillacois de Dieudonné, à 20 Minutes. C’est proprement scandaleux. Dans le Sud, il y a de petits censeurs qui veulent guider la conscience des spectateurs… Les spectateurs de Dieudonné ne sont pas des nazillons. Ils sont juste là pour rire. »

De son côté, la mairie de Montpellier a souligné qu'elle ne ferait pas appel de la décision.

Le même arrêté déjà suspendu en 2015

Ce n’est pas la première fois qu’un tel arrêté est suspendu dans la capitale héraultaise : en 2015 déjà, le tribunal avait rejeté l’arrêté d’interdiction pris début avril, par la mairie de Montpellier. Dieudonné avait donc pu jouer au Zénith-Sud. L’ex-comparse d’Elie Semoun s’en était pris directement dans une vidéo filmée à la fin de son spectacle, à Philippe Saurel (divers gauche), le maire de la ville, et à Manuel Valls.

En mai 2012, Dieudonné n’avait pas pu jouer au Gaumont Multiplexe de Montpellier, à Odysseum, trouvant les portes closes à son arrivée. Il avait alors pu se produire dans un hôtel, à Nîmes (Gard).