Béziers: Onze véhicules d'une société d'ambulances brûlés dans un incendie criminel

FAITS DIVERS Un conflit social a éclaté dans cette entreprise cette semaine. Mais aucun lien avec le sinistre n'a pour l'instant été établi...

N.B. avec AFP

— 

Illustration d'une patrouille de police.
Illustration d'une patrouille de police. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Ce dimanche, six ambulances et cinq véhicules sanitaires légers (VSL) d’une entreprise d’ambulances de Béziers (Hérault) ont été détruits par les flammes. Il s’agirait, selon une source policière, d’un incendie d’origine criminelle.

Pour s’introduire sur le terrain de la société Azur, installée dans le quartier sensible de La Devèze, le ou les auteurs ont découpé le grillage de clôture.

Un conflit social en cours

« Le feu s’est propagé à tous les véhicules, aucun n’a été épargné et le bâtiment est très légèrement touché, mais la piste criminelle ne fait aucun doute », a assuré le procureur de la République de Béziers, Yvon Calvet, qui s’est rendu sur place en fin de matinée.

Ce sinistre intervient alors que ce mardi, un conflit social a éclaté au sein de la société entre les salariés et la direction. Mercredi, 13 membres du personnel sur 18 s’étaient mis en grève sur fonds de revendications salariales. Mais, pour la direction de la société, « c’est le licenciement d’un ambulancier qui a mis le feu aux poudres ». La direction qui n’a pas souhaité s’exprimer sur l’incendie, ce dimanche.