Montpellier: Trois mois de prison avec sursis pour l'homme qui détenait un lion dans son jardin

JUSTICE Ce père de famille a été jugé par le tribunal correctionnel de Montpellier ce lundi. Son ancien animal de compagnie vit aujourd'hui au milieu des siens, dans un centre en Belgique...

Nicolas Bonzom

— 

Ciam, le lion de Poussan.
Ciam, le lion de Poussan. — Fondation 30 millions d'amis

Loin de son lion, un Héraultais de 36 ans a été jugé ce lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Montpellier. Ce père de famille, s’est vu enlever le 3 novembre dernier le fauve qu’il détenait illégalement dans une cage de fortune, dans son jardin, à Poussan.

Il a écopé de trois mois de prison avec sursis, et cinq ans de mise à l'épreuve. Une peine inférieure aux six mois de prison avec sursis requis par le procureur.

>>> Lire aussi : Hérault : La fondation 30 Millions d’Amis a pris en charge le jeune lion de Poussan

L’animal, en bonne santé, avait été récupéré par 30 Millions d’amis et envoyé dans un centre spécialisé, en Belgique. Sommé de rendre le fauve aux autorités, l’homme avait menacé de mettre fin à ses jours. Il l’avait adopté pour sa femme, qui en est passionnée.