Aude: Née il y a un mois, la petite girafe de la Réserve africaine de Sigean a enfin un nom

ANIMAUX Le nom « Oya » , déesse du vent et de l'eau, a été choisi par un jeu concours...

Nicolas Bonzom

— 

La girafe Oya.
La girafe Oya. — Réserve africaine de Sigean

La girafe réticulée, née le 17 décembre dernier à la Réserve africaine de Sigean (Aude), a été enfin baptisée : elle s’appelle… Oya. Un jeu concours avait été organisé afin de donner un nom au petit animal afin qu’il puisse être inscrit dans le livre généalogique européen, tenu par le parc Zoom Erlebniswelt à Gelsenkirchen, en Allemagne.

Une marraine désignée

Une seule règle était imposée par le parc animal audois : que son petit nom commence par un O. Au total, 3.375 personnes y ont participé et 807 prénoms ont été proposés.

Un tirage au sort parmi les douze personnes ayant proposé Oya a été effectué pour désigner le parrain ou la marraine de la girafe. C’est Géraldine Thomas de Ponteilla (Pyrénées-Orientales) qui a été choisi.

Oya, déesse africaine

« Oya est une déesse africaine, souligne l’heureuse élue, qui a remporté un an d’entrées au parc. Elle contrôle les vents et l’eau. Elle protégera peut-être ainsi la Réserve de Sigean d’autres températures et inondations. »

Le site avait été durement touché par un épisode d’inondations, en automne 2014, qui avait tué plusieurs animaux.

>> Lire aussi : Inondations en automne 2014 : L’Aude sous les eaux