Perpignan: Trois semaines après son accident de manège, François Rivière, le président de l'USAP, s'exprime pour la première fois

RUGBY L'homme est sorti du coma à la fin du mois de décembre...

Nicolas Bonzom
— 
Le président de Perpignan François Rivière en 2013.
Le président de Perpignan François Rivière en 2013. — Pascal RODRIGUEZ/SIPA

Ce dimanche matin, François Rivière, le président de l'USAP, le club de rugby de Perpignan, a pris la parole pour la première fois, sur Facebook, note L'Indépendant. L'homme est sorti du coma à la fin du mois de décembre.

Le 18 décembre, il avait été victime d'un accident de manège, à Narbonne, et avait été hospitalisé dans un état préocuppant. Il est désormais tiré d'affaire, et va démarrer une période de rééducation.

Narbonne : De nouvelles mises en examen dans le cadre de l'accident de manège de François Rivière

« Impossible d'être loin de mon club »

« Il était impossible pour moi d'être loin de mon club, de mes supporters, de ma famille, alors que la saison reprenait. Alors bien sûr, et bien que mon état se soit amélioré, je ne dispose pas encore de toutes les facultés me permettant de venir au stade. Le plus long est bien évidemment le physique où il faut beaucoup de temps. Quand je vous dis qu'il faut du temps, mon épouse vous dirait qu'il faut de la patience et vous savez tous ici que ce n'est pas ma qualité principale », confie-t-il, remerciant tous ceux qui l'ont soutenu.

François Rivière enchaîne aussitôt sur la santé de son club, qu'il veut revoir au plus vite en Top 14.  « Je fais tout pour que nous revenions dans l'élite du rugby français le plus vite possible. (...) Soutenons-nous les uns les autres, restons unis et solidaires, et j'en suis certain la victoire sera au bout du chemin. »