Hérault: une salle de prière perquisitionnée à Agde

ÉTAT D'URGENCE Une autre procédure a par ailleurs été menée à Montpellier, dans le quartier de la Paillade...

Jerome Diesnis

— 

Illustration d'un policier.
Illustration d'un policier. — Alain ROBERT/Apercu/SIPA

La salle de prière d’Agde située rue Jean Bedos a été perquisitionnée ce jeudi, dans le cadre de l’état d’urgence décrété en France à la suite des attaques terroristes à Paris du 13 novembre. Les forces de l’ordre étaient, selon Midi Libre, en quête de documents prouvant un lien avec Abdelkader Taïbi, l’imam de la salle d’Agde, et un autre imam soupçonné d’appartenir à la mouvance salafiste.

Aucune saisie ni assignation à demeure n’ont été effectuées. Dans le même temps, une autre perquisition a été menée dans le quartier de la Paillade, auteur du secteur de la place Saint-Paul, vers la dalle du Grand Mail. Ces deux perquisitions ont été menées dans la matinée.