Illustration: Justice, loi.
Illustration: Justice, loi. — Patrick Semansky/AP/SIPA

JUSTICE

Lunel: Condamné à un an de prison pour apologie du terrorisme

Il avait revendiqué s'appeler Salah Abdeslam et fait l'apologie de Daesh, dimanche au petit matin, après une nuit alccolisée...

L’habitant de Lunel qui s’était fait passer pour Salah Abdeslam, dimanche aux aurores, après une nuit fortement alcoolisée, a été condamné pour apologie du terrorisme à un an de prison par le tribunal correctionnel de Montpellier, assorti d’un maintien en détention, évoque Midi Libre.

Avec deux connaissances (condamnés pour leur part à trois et six mois ferme assortis d’un maintien en détention pour vol en réunion), le trio avait semé la terreur dans une boulangerie et dérobé le portable de la boulangère.

D’autres menaces dans le train

C’est sur la place du marché, au milieu des commerçants ambulants, que le principal prévenu avait proféré des propos à la gloire de Daesh et des attaques terroristes à Paris, entraînant l’intervention des gendarmes et leur interpellation. A l’audience, les magistrats ont suivi en tous points les réquisitions du parquet.

Les juges auront de nouveau l’occasion de juger une affaire similaire. Lundi, c’est un individu qui a été interpelé alors qu’il tentait de monter sans titre de transport dans le train à Montpellier. Il aurait lui aussi loué les attaques terroristes à Paris et menacé de détenir des bombes et un fusil d’assaut. Il a été déféré au parquet mercredi.