Lunel: Il se fait passer pour Salah Abdeslam et sera poursuivi pour apologie du terrorisme

FAITS DIVERS Un trio a semé la terreur dans les rues de Lunel. Il est jugé en comparution directe ce mercredi...

Jérôme Diesnis

— 

Illustration de la gendarmerie.
Illustration de la gendarmerie. — XAVIER VILA/SIPA

Pour avoir semé la terreur à Lunel, trois hommes ont été arrêtés et sont jugés en comparution immédiate devant le tribunal de grande instance ce mercredi. L’un d’entre eux est notamment poursuivi pour apologie du terrorisme : « Vive Daesh, vive la Syrie. Quand Daesh va passer on va tous vous brûler, je suis Abdeslam », aurait-il hurlé sur le marché où les commerçants installaient leurs échoppes. Soupçonné d’être impliqué dans les attaques terroristes à Paris, Salah Abdeslam est l’homme le plus recherché d’Europe.

Sous l’emprise de l’alcool

Leur équipée a commencé plus tôt dans la nuit de samedi à dimanche, à la sortie d’une boîte de nuit. Ils auraient notamment violenté une vendeuse dans une boulangerie, partant sans payer, avec en prime un téléphone qui ne leur appartenait pas, explique Midi Libre. Ils auraient agi sous l’emprise de l’alcool.

La ville de Lunel a régulièrement été au cœur de l’actualité ces derniers mois après le départ de jeunes partis rejoindre les rangs de l’Etat islamique.