Narbonne: Condamné à cinq mois de prison pour apologie du terrorisme

JUSTICE Arrêté pour vol de vélo, il a menacé en garde à vue les policiers de «partir en Syrie chercher [s]es copains» et «s’occuper» d'eux...

Jerome Diesnis

— 

Illustration justice.
Illustration justice. — M.LIBERT/20 MINUTES

«Je vais partir en Syrie chercher mes copains et on va s’occuper de vous» : onze jours après les attaques terroristes à Paris, les menaces proférés en garde à vue à l’encontre des policiers de Narbonne par un homme de 25 ans l’ont conduit devant la justice.

Arrêté initialement pour un vol de vélo le 24 novembre, il a finalement écopé de cinq mois de prison ferme en comparution immédiate par le tribunal de la sous-préfecture audoise, pour apologie du terrorisme, évoque le journal L’Indépendant. Le juge d’application des peines devra se prononcer sur les conditions d’aménagement de sa condamnation.