Montpellier: Roland Jolivet, le Montpelliérain qui jonglait avec l'Histoire, est mort

HOMMAGE Il avait publié un 14e livre cette année, autour d’anecdotes sur le Clapas…

Nicolas Bonzom

— 

L'auteur montpelliérain Roland Jolivet, en mai dernier.
L'auteur montpelliérain Roland Jolivet, en mai dernier. — N. Bonzom / Maxele Presse

Roland Jolivet est mort, mercredi, à l’âge de 67 ans. L’auteur montpelliérain, enfant du boulevard Louis-Blanc, connu et apprécié pour ses ouvrages qui traitent, souvent avec humour, l’Histoire du Clapas, est décédé à Juvignac, sa ville d’adoption.

Dans un communiqué, Philippe Saurel, maire de Montpellier, salue un « véritable passionné du patrimoine, de l’histoire locale et de celle de Montpellier tout particulièrement (…), un savoureux conteur qui avait un sens aigu de l’anecdote et du récit pour tenir en haleine son auditoire. »

Un 14e livre cette année

Cette année, Roland Jolivet avait publié son 14e livre, « Macaniche, quelle histoire », où ce passionné de cartes anciennes livre des pans méconnus de l’Histoire de Montpellier. 20 Minutes l’avait rencontré à cette occasion. « Depuis une trentaine d’années, j’emmagasine des milliers de coupures de presse, des photographies, des cartes postales et divers documents, et je mène des recherches pointues », avait-il confié.

>>> Lire aussi : Roland Jolivet. Trois anecdotes historiques à peine croyables sur la capitale héraultaise…

Dans cet ouvrage, le président du club cartophile de Montpellier-Juvignac racontait notamment comment, François-Xavier Fabre, peintre français émérite qui légua le musée Fabre à sa ville de naissance, fut enterré… là où passe aujourd’hui le tramway.