Montpellier: Juliette et Charlie, son chien adopté à la SPA, en demi-finale de «La France a un incroyable talent»

TELEVISION Le duo montpelliérain a bouleversé le jury lors des sélections. Mardi, l’étudiante de 19 ans et l’épagneul breton croisé tenteront d’accéder à la finale…

Nicolas Bonzom

— 

Juliette et son chien Charlie.
Juliette et son chien Charlie. — Pierre Olivier / M6

Jusqu’où iront Juliette et Charlie ? Ce mardi (20 h 55), l’étudiante en section cinéma à la faculté Paul-Valéry de Montpellier et son épagneul breton croisé participeront, sur M6, à la 1ère demi-finale de la 10e saison « La France a un incroyable talent », le concours qui rassemble des numéros en tous genres.

Lors des sélections, les acrobaties que la Montpelliéraine de 19 ans a fait faire à son fidèle compagnon de 4 ans ont bouleversé le jury.

Adopté à la SPA il y a deux ans

Les larmes aux yeux, Dave, venu remplacer Hélène Ségara le temps d’une soirée, a même actionné le Golden Buzzer, chose qui n’est autorisée qu’une seule fois. « Vous me faites pleurer de bonheur », lui a soufflé le chanteur. Il est vrai que l’histoire de Juliette et Charlie est émouvante…

La rencontre entre ces deux-là, c’était il y a deux ans, au refuge de la SPA de Montpellier, à Villeneuve-lès-Maguelone. « Je venais de perdre ma chienne et je me sentais seule, raconte Juliette. Je voulais un chiot, plutôt une femelle. Puis quand je me suis retrouvé devant la cage de Charlie, j’ai craqué… On me disait de ne pas le prendre, qu’il était difficile de faire faire des acrobaties à un chien déjà adulte… Cela m’a encore plus décidé à l’adopter ! »

« L’important, c’est qu’il s’amuse »

Un an après la mort de son ancien maître, et après avoir passé des mois derrière les barreaux du refuge, Charlie retrouve donc la liberté, dans les bras de Juliette. Peu à peu, au lac du Salagou ou dans les campagnes héraultaises, le duo va développer une grande complicité, ce qui permettra à la jeune Montpelliéraine de lui enseigner quelques numéros.

« L’important, c’est qu’il s’amuse, je ne veux surtout pas qu’il s’en dégoûte, confie Juliette. En ce moment, à l’approche de l’émission, c’est vrai, on travaille un peu plus que d’habitude. Mais sinon, j’essaie d’espacer les séances de travail… Si j’ai fondu en larmes, lors des sélections de l’émission, c’est parce que j’ai été surprise qu’il réussisse tout parfaitement ! Lorsqu’il y a du public, il lui arrive de préférer aller se faire caresser… »

« Pari réussi pour Juliette »

« Charlie, il est tout mais pas trop, sourit sa maîtresse. Il est indépendant, mais pas trop. Il est câlin, mais pas trop… Et il est un peu sourd d’oreille ! Quand il se met à courir dans tous les sens quand on se promène, j’ai beau crier pour l’appeler, ça ne sert à rien ! »

Pari réussi pour Juliette, qui ne rêvait que d’une seule chose en faisant cette émission : montrer que les chiens de refuge sont des chiens formidables. C’est « la meilleure campagne de pub pour la SPA », s’est exclamé Kamel Ouali.

Un reportage sur Juliette et Charlie, diffusé le 15 février sur France 3.