VIDEO. Attentats à Paris: Les Montpelliérains mettent des mots sur les maux

SOLIDARITE Dans une vidéo publiée sur Youtube et réalisée par un collectif d'artistes, des dizaines de Montpelliérains utilisent l'écrit pour traduire leur émotion...

Jerome Diesnis

— 

Le collectif Words project a demandé aux Montpelliérains de livrer leurs sentiments par un mot, une phrase ou un dessin sur les attentats à Paris. Des témoignages chargés d'émotion.
Le collectif Words project a demandé aux Montpelliérains de livrer leurs sentiments par un mot, une phrase ou un dessin sur les attentats à Paris. Des témoignages chargés d'émotion. — Words Project

Sur cette feuille, un mot, une phrase ou un dessin. Mais toujours énormément d’émotion. Le collectif Words Project est venu libérer la parole aux Montpelliérains touchés par la barbarie des attentats à Paris. Ce sont 117 messages qui défilent face à un appareil photo, montés dans une vidéo publiée sur YouTube. « C’était un projet spontané. Nous avons demandé aux personnes croisées sur la place de la Comédie de s’exprimer sans réfléchir, de livrer le premier mot, la première pensée », détaille Matthieu, un photographe professionnel, membre du collectif.

Amour, colère, incompréhension

« Liberté », « Paix », « Amour », « Nous sommes Paris », « Colère ». Les mots expriment les maux. « On s’est rendu compte que cela faisait plaisir aux gens de pouvoir s’exprimer, nous ne nous sommes heurtés quasiment à aucun refus, à l’exception des personnes qui devaient se rendre au travail et qui étaient pressées, reprend Matthieu. Mais malgré tout, certaines d’entre elles ont tenu à revenir une fois leur travail terminé. »

Les visages de tous ces anonymes sont floutés. A une exception, celle des membres du collectif, qui apparaissent à visage découvert. « Outre la question du droit à l’image qui oblige à prendre des précautions légales, beaucoup d’entre eux avaient peur d’exprimer leurs sentiments face à la caméra. Le fait d’être flouté les a rassurés ». L’amour, la compassion, la colère, l’incompréhension… Les sentiments emmêlés transpirent à travers cette vidéo…