Montpellier: Warana, hibiscus ou gingembre... des bières d'ici aux goûts d'ailleurs

APERITIF L'entreprise The Eye's hunters, installée à Lunel, concocte des breuvages aux saveurs venues des quatre coins du monde...

Nicolas Bonzom

— 

Marion Mathelin, cocréatrice de la marque The Eye's hunters.
Marion Mathelin, cocréatrice de la marque The Eye's hunters. — N. Bonzom / Maxele Presse

Marre de l’éternel goût de houblon des bières traditionnelles ? The Eye’s hunters, une entreprise hébergée par la pépinière Via Innova à Lunel, a lancé en 2013 une gamme de breuvages artisanaux qui devrait satisfaire les amateurs de mousse : toutes leurs bières intègrent dans leur refermentation des ingrédients des quatre coins du monde, bio et issus du commerce équitable.

Du warana, de l’hibiscus et du gingembre

« Pour Timbó, notre toute première bière, nous avons travaillé avec une tribu d’Amazonie, les Satéré-Mawé, qui cultive le warana, une baie fruitée et légèrement amère », confie Marion Mathelin, qui a créé la marque avec Arnaud Buffet. Les autres breuvages de la jeune entreprise, qui a écoulé environ 500 hectolitres de sa gamme depuis trois ans, trahissent aussi le désir de voyages de ses fondateurs : Kâma, une ambrée au gingembre du Sri Lanka, et Djembé, la petite dernière, une blanche aux fleurs d’hibiscus du Sénégal.

« Nous faisons travailler pour l’hibiscus une communauté de femmes, ayant pour objectif de développer leur indépendance sociale et financière, note Marion Mathelin. Quand nous nous sommes lancés, le but était de concevoir « la bière des copains », celle que nous aurions aimé partager avec eux. Au fil du temps, les recettes se sont améliorées, et on a eu de plus en plus de demandes… »

Mais chez The Eye’s hunters, saveurs d’ailleurs ne signifient pas aromatisation : « Les ingrédients amènent des saveurs différentes, mais elles n’altèrent surtout pas le goût de la bière. » Pour les fêtes, l’entreprise a joué la carte française, en préparant une bière au miel de l’Yonne.