Hérault: Un octogénaire accueille les gendarmes avec un fusil

FAITS DIVERS L’homme, âgé de 88 ans, a sans doute pris peur après le vol de sa voiture, intervenu le même jour…  

C.D.

— 

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. — G . VARELA / 20 MINUTES

Après une nuit de négociations avec les forces de l’ordre, un octogénaire demeurant à Maraussan (Hérault) près de Béziers s’est finalement livré vendredi à la lueur du jour. La veille au soir, il avait tiré un coup de fusil de chasse alors que deux gendarmes étaient venus sonner à sa porte. L’affaire s’est nouée dans la journée de jeudi, lorsque cet homme de 88 ans s’est fait voler sa voiture, relate Midi-Libre.

 

L’octogénaire, connu du voisinage et décrit comme quelqu’un de «tranquille» qui ne ferait «pas de mal à une mouche», aurait eu très peur des suites de ce vol. Sa voiture est retrouvée incendiée non loin de Maraussan. En faisant les vérifications d’usage via le fichier central des cartes grises, les gendarmes se rendent compte que le propriétaire du véhicule est né en 1927. Inquiets de son état de santé, ils se rendent à son domicile. Mal a faillit leur en prendre…