Abattoir d'Alès: Des sénateurs demandent la création d'une commission d'enquête

AGRICULTURE Une vidéo montrant de mauvais traitements au sein de l'infrastructure avait été publiée par une association le 15 octobre dernier...

Nicolas Bonzom

— 

Abattoir d'Alès, dans le sud de la France, le 15 octobre 2015
Abattoir d'Alès, dans le sud de la France, le 15 octobre 2015 — Pascal Guyot AFP

Des sénateurs (UDI, LR, PRG et écologistes) ont demandé ce mercredi la création d’une commission d’enquête sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie, suite à la diffusion d’une vidéo montrant des mauvais traitements dans l’abattoir d’Alès (Gard), le 15 octobre.

« Ce n’est pas un cas isolé »

« Les vidéos tournées dans l’abattoir d’Alès, particulièrement insoutenables, mettent en lumière les pratiques d’abattage ayant cours dans certains abattoirs, a déclaré Sylvie Goy-Chavant (UDI-UC), à l’origine de cette initiative. J’ai des témoignages qui prouvent que ce n’est pas un cas isolé. Outre les questions liées au respect du bien-être animal et celles qui concernent la sécurité alimentaire, ces pratiques risquent de porter un coup fatal à toute une filière déjà durement touchée par la concurrence internationale et les scandales à répétition. »

Le parquet d’Alès a ouvert une enquête préliminaire sur des faits d’acte de cruauté, mauvais traitements sur animaux à l’abattoir de la ville. De son côté, le responsable de l’abattoir a porté plainte pour atteinte à la vie privée par fixation ou transmission de l’image des personnes. Quant aux éleveurs, ils se disent inquiets.