Montpellier: Le braqueur de la bijouterie condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis

JUSTICE L'homme avait semé la panique dans l'Ecusson, le 9 janvier dernier...

Nicolas Bonzom

— 

Des policiers dans une bijouterie du centre de Montpellier où deux femmes ont été retenues en otage par un homme armé le 9 janvier 2015
Des policiers dans une bijouterie du centre de Montpellier où deux femmes ont été retenues en otage par un homme armé le 9 janvier 2015 — Sylvain Thomas AFP

Un homme âgé d’une quarantaine d’années a été condamné ce mercredi soir par le tribunal correctionnel de Montpellier à 5 ans de prison, dont 3 ans avec sursis. La peine est assortie d’un suivi socio-judiciaire de 7 ans. Ce Montpelliérain avait semé la panique, le 9 janvier dernier, dans l’Ecusson, en prenant deux bijoutières en otage, deux jours après les attentats de Charlie Hebdo.

Revivez le récit de la prise d’otages à Montpellier

Sept heures de négociations

Il avait fait irruption dans une petite rue, près de l’hôtel Saint-Come, pour faire un braquage. Ne pouvant plus sortir à cause du système de sécurité, il avait pris les deux employées en otage, mobilisant de nombreux policiers et le GIPN. Les négociations avaient duré près de sept heures dans cette petite rue du centre-ville. Les deux bijoutières étaient ressorties saines et sauves, mais choquées.

L’homme n’a jamais pu expliquer réellement son geste. Il n’avait aucune revendication particulière.