Béziers: Robert Ménard insulte un enseignant qui refuse de lui serrer la main

POLITIQUE Le maire de la commune n'a pas apprécié l'affront...

Francois Launay

— 

Robert Ménard, maire de Béziers (Hérault), le 4 avril 2014.
Robert Ménard, maire de Béziers (Hérault), le 4 avril 2014. — SYLVAIN THOMAS / AFP

« Petit con ». Voilà l’insulte qu’aurait prononcée Robert Menard jeudi à l’encontre de l’un des enseignants d’une école de Béziers (Hérault) comme le raconte le Midi Libre. En visite à l’école George Sand, le maire de la commune, élu en mars 2014, veut saluer un enseignant qui refuse alors de lui serrer la main. Selon le quotidien régional, Robert Menard aurait ajouté qu’il mériterait une gifle et qu’il ferait déplacer l’enseignant de sa ville. Une énième polémique de la part d’un maire qui les multiplie ces dernières semaines.

« Nous souhaiterions que le maire présente, à minima, ses excuses à l’enseignant », demande le syndicat UNSA Education. 

Devant l’attitude du maire, le syndicat UNSA Education n’a pas tardé à réagir. « Nous souhaiterions que le maire présente, à minima, ses excuses à l’enseignant. Il lui appartient de porter plainte ou non, et nous allons être extrêmement vigilants aux pressions que peut subir l’enseignant de la part de la mairie et de l’administration, qui doit se positionner et défendre son fonctionnaire », explique au Midi Libre Sébastien Moreno, secrétaire départemental du syndicat.

De son côté, Robert Menard ne nie pas les faits et assure même avoir fait remonter l’affaire à l’inspecteur d’académie