Montpellier: Kazy Lambist et Volin finalistes d'un tremplin musical à Paris

CONCOURS Le compositeur électro pop et le groupe de rock s'affrontent ce samedi au Trianon...

Nicolas Bonzom

— 

Volin. Lancer le diaporama
Volin. — J. Chaussignand.

Volin est un groupe de Montpelliérains résolument rock. Kazy Lambist, made in Clapas également, est, quant à lui, un jeune compositeur qui distille un son électro pop savoureux.

« Une excellente opportunité »

Si, à première vue, leurs univers sont plutôt éloignés, ils ont pourtant un point commun : ils seront sur la scène du Trianon à Paris, ce samedi, pour la finale du concours « Les inRocKs lab », réservé aux jeunes talents. Sur cinq sélectionnés, deux sont donc Montpelliérains…

Volin, à l’Antirouille, à Montpellier.

Pour Volin, créé il y a environ trois ans par Colin, Maxime et Romain, qui se sont rencontrés à l’université, la finale au ce samedi est une « excellente opportunité ». « Cette aventure-là arrive à un moment charnière pour le groupe, alors que nous sortons des sélections régionales du Printemps de Bourges, et que l’on s’apprête à dévoiler notre tout premier album et plusieurs clips. Qu’il y ait une victoire ou pas à la clé, l’important, c’est d’être là », note Maxime, le batteur de la formation. Leur rock indé, teinté de très jolis textes poétiques, devrait séduire le public et le jury…

A moins qu’ils ne préfèrent le son de Kazy Lambist… Ce compositeur multi-instrumentiste de 22 ans séduit par ses morceaux qui mélangent pop, électro, jazz, funk, et même rap. « On est vraiment très heureux d’être arrivés jusque là, confie le Montpelliérain, qui partage la scène avec un bassiste, et une chanteuse. Nos titres plaisent, ça bouge bien depuis plusieurs mois pour nous. » Samedi, Kazy Lambist et Volin décrocheront, quoi qu’il en soit, un sacré coup de projecteur.

Le clip de « Doing yoga » de Kazy Lambist.