Languedoc: Le nord de l'Hérault ravagé par les inondations

INTEMPERIES Il est tombé quelque 330 mm de pluie à Lodève, soit trois mois de précipitations...

Nicolas Bonzom

— 

Inondations à Lodève (Hérault).
Inondations à Lodève (Hérault). — Jeanne Satger (Capture d'écran Twitter @JSatger)

La nuit a été rude dans le haut-Languedoc. Si on ne déplore aucune victime, les dégâts sont importants dans certaines communes. C’est notamment le cas à Lodève et Ganges, dans l’Hérault, et Valleraugue, dans le Gard.

L’équivalent de trois mois de pluie à Lodève

En quelques heures, les précipitations ont battu des records entre la fin d’après-midi de samedi et ce dimanche matin : à Lodève, il est tombé 336 mm de pluie, soit l’équivalent de trois mois de précipitations, 320 mm à Saint-Maurice-de-Ventalon, 386 mm à la Vacquerie, 241 mm à Valleraugue ou 221 mm à Soudorgues.

 

 

 

La région devrait profiter d’une accalmie dans la journée, mais une reprise des précipitations est attendue en fin d’après-midi, ou en début de soirée, même si elles devraient être moins importantes. La vigilance orange inondations est d’ailleurs toujours en vigueur dans l’Hérault, selon Météo France.

Un « trou » dans l'A75.

L’A75 devrait rester coupée pendant plusieurs jours, en raison de chutes de roches : un affaissement, qui a troué la route, empêche la circulation. Le réseau secondaire, en revanche, est praticable en certains endroits, mais la prudence est de mise. Les autorités invitent les habitants à rester prudents, et à limiter les déplacements.

A Lodève.

L’hôpital de Lodève inondé

A Lodève, l’eau est montée très vite, la rivière est montée de 4 mètres en quelques heures. Plusieurs voitures ont été emportées, des caves inondées. Les sapeurs-pompiers ont dû procéder à 41 mises en sécurité et 27 sauvetages. Plusieurs dizaines d’usagers de l’autoroute bloqués ont été pris en charge par la mairie, évacués par la gendarmerie et dirigés vers un hébergement mis à disposition par la commune.

A Lodève.

« Il y a notamment des dégâts importants sur la voirie, et de gros soucis à l’hôpital, a noté Marie-Christine Bousquet, maire de Lodève. Le sous-sol est inondé [environ 1,50 mètre d’eau], le rez-de-chaussée plein de boue. Il faut agir pour permettre l’accès à la permanence des soins. » Les salariés de l’hôpital s’emploient à nettoyer la boue, depuis ce matin. Du côté de Ganges, les secours ont fait quelque 65 interventions pour mettre des habitants en sécurité et ont réalisé cinq sauvetages, évitant des noyades certaines.